A la decouverte du canoe-kayak : activite des Hauts-de-France

Vous résidez dans les Hauts de France et avez un important projet d’aller à la croisée du monde à travers une pratique à sensation unique. Ne cherchez plus loin ! Le canoë kayak saura sans doute vous séduire comme il l’a déjà fait à des milliers de personnes en quête d’une activité à pratiquer sur l’eau ou une rivière. Il s’agit en fait d’une sorte de sport nautique qui se répute grâce aux découvertes, aux sensations et au bien-être qu’il offre. Si vous êtes curieux de découvrir davantage cette pratique, lisez jusqu’à la fin cet article.

Qu’est-ce que le pirogue kayak ?

Très connu dans les Hauts de France et dans de nombreuses contrées du monde, le canoë kayak est une activité qui se pratique sur l’eau ou la rivière dans des bateaux contenant une seule place ou en équipage dans des bateaux possédant jusqu’à 4 places.

Jadis prisé comme un jeu de dragon de loisir, il n’a pas tardé à trouver une place dans la compétition internationale. En effet, le canoë kayak est aujourd’hui l’un des jeux favoris des championnats olympiques du monde. Il se décline en deux types à savoir le canoë inventé par les amérindiens et celui originaire des esquimaux à dragon.

Dans le premier cas, l’activité se déroule en pirogue ou en bateau et consiste pour le pratiquant à se servir d’une pagaie simple pour se propulser et se diriger vers l’horizon souhaité en étant à genoux ou assis en hauteur. Dans le second cas, c’est une pagaie double qui est de mise pour faire mouvoir l’embarcation.

Dans tous les cas, l’activité, se pratique en eau calme et en eau vive, en l’occurrence la rivière, ainsi que dans les zones maritimes (sur l’océan). Devenu depuis quelques années un sport par excellence inscrit aux jeux olympiques, le canoë kayak présente plusieurs disciplines à savoir la randonnée, balade, kayak polo, gragon, descente de rivière, course en ligne, descente de chute, etc.

Quels sont les principes du canoë kayak ?

Entant que jeu olympique pratiqué sur l’échiquier internationale, la réussite du canoë kayak implique la connaissance et l’application d’un certain nombre de principes qui lui sont spécifiques. La première des choses pour tout pratiquant, que ce soit pour une simple balade ou randonnée sur l’eau ou pour participer à une de course, est de maîtriser la natation.

Ensuite, il faut se munir de certains équipements indispensables à la pratique de cette activité nautique. Le port d’un gilet s’avère donc capital pour s’assurer d’une parfaite flottabilité en cas de chute dans l’eau, même si cela n’arrive pas souvent lorsqu’on se lance dans le parcours sur une eau plate.

Pour les débutants de cette aventure olympique, la norme recommande de naviguer dans un bateau stable à fond plat sur un plan d’eau calme, en préférant un kayak gonflable pour faciliter le transport. Si vous ne disposiez d’aucune connaissance sur les techniques de navigation avec un canoë kayak, vous pouvez l’apprendre sur place.

Pour ce faire, il est préférable de choisir le kayak au canoë qui s’accommode plus avec votre niveau. En effet, il requiert une double pagaie qui vous aidera à diriger plus facilement l’embarcation et à jouir d’une certaine équilibre dans l’eau, dans l’océan ou la rivière durant votre parcours.

Artículos recomendados